Pourquoi pratiquer le Golf augmente l’espérance de vie !

La pratique du Golf est née en Ecosse. Il se pratique depuis le XVIII ième siècle.

Golf

Photo de Bfi Business Furniture Inc

Chacun connaît plus ou moins ce sport qui consiste à jouer une balle à l’aide d’un club ( crosse avec laquelle le golfeur frappe la balle ), le but étant de placer la balle dans chaque trou du parcours en frappant un minimum de coups.

Un parcours peut avoir 9 ou 18 trous.

Il y a en France 410 000 licenciés.

La pratique du golf s’est beaucoup démocratisée et elle est devenue accessible maintenant à tout le monde.

C’est un sport à part entière qui a l’avantage de pouvoir être pratiqué par TOUS : les enfants à partir de 7 ans, les femmes et les hommes et ce jusqu’à un âge avancé.

Un golfeur de 80 printemps passés me racontait comment il mettait de l’ambiance dans son club et combien il prenait du plaisir à jouer !

Il y a très peu de contre-indications.

En fait il suffit pour le pratiquer d’avoir la capacité de pouvoir marcher et une force musculaire suffisante pour pouvoir frapper dans la balle, mouvement appelé le Swing.

De nombreuses études scientifiques montrent que cette pratique est excellente pour la santé.

Déjà des travaux publiés en 2008 par le Docteur Olivier Rouillon dans le   Scandinavian Journal of Medicine and Science in Sports  avaient montré qu’il était possible d’augmenter l’espérance de vie en bonne santé de 5 ans chez les golfeurs quelque soit l ‘âge et le niveau socio-économique, pour les hommes comme pour les femmes .

 

Quels sont les bienfaits de la pratique régulière de ce sport ?

Ils sont de deux ordres  PHYSIQUES  et  PSYCHOLOGIQUES.

  Les bienfaits physiques :  

Jouer régulièrement permet d’entretenir les articulations,

Améliore la précision,

Le développement de la coordination,

La concentration.

le Golf permet de se muscler.

   –   La marche  est un des éléments bénéfiques à plusieurs niveaux :

Dans un parcours de 18 trous le golfeur marche environ 4 heures sur des terrains qui montent et qui descendent plus ou moins. Cela équivaut à parcourir 9 à 10 km d’où un réel bénéfice cardio-vasculaire.

Il est cependant possible de réduire la marche, en cas de nécessité, en utilisant les voiturettes électriques. 

   –   Les mouvements de balancier du swing  et  la frappe de la balle

sollicitent en profondeur les muscles des membres inférieurs. Il demandent un bon ancrage au sol.

Le mouvement du swing fait partie des gestes les plus complexes en un minimum de temps.

Ce mouvement sollicite 13 articulations et 69 muscles !

la rotation du buste nécessaire au swing fait travailler les muscles des avant-bras, des bras, des épaules, les abdominaux.

Le golf est un sport d’endurance par excellence puisqu’il est bénéfique au niveau cardio-vasculaire, pulmonaire, articulaire et musculaire.

   –   La coordination

Le golfeur développe une parfaite coordination de la gestuelle et de la posture. Ce sport demande de l’adresse et de la persévérance.

La pratique du golf permet donc de  conserver plus longtemps de la force et de la souplesse.

C’est un excellent moyen de prévenir les chutes et de nombreuses études scientifiques relatent que cela diminue les problèmes d’arthrose.

   –   Le golf agit également sur  le poids .

A première vue ce sport n’est pas le premier auquel on pense pour équilibrer son poids.

Pourtant si l’on veut maintenir son poids ou même perdre quelques kilos superflus, le golf est  efficace.  Il possède de nombreux atouts. Outre le fait qu’il permet de se muscler et de développer un véritable tonus il permet également de dépenser des calories tout en jouant.

Une personne qui pèse 75 kg et qui joue 18 trous sur un parcours en transportant son sac de clubs brûle près de 374 calories en une heure. En frappant 6 balles de golf à la minute cela fait une dépense de 100 calories supplémentaires.

 

   Mais la pratique du golf ne se résume pas seulement à un acte physique de grande précision   

  Il s’agit également d’un exercice mental très performant.  

 

  Les bienfaits psychologiques :  

   Le golf permet un développement de la concentration .

En effet celle-ci est indispensable pour jouer efficacement.

La concentration, les efforts du joueur pour visualiser la balle ont été étudiés par les scientifiques. Ce travail du cerveau  ralentirait le vieillissement cérébral.

 

   Le Golf  permet de pratiquer une activité sportive qui rend plus ZEN.

Pourquoi ?

1  Il se pratique en pleine nature.

Golf

Photo de Bfi Business Furniture Inc.

Les terrains de golf sont en général à l’écart des villes bruyantes. La nature est un endroit calme, reposant, loin du stress quotidien. C’est un environnement propice à être zen. 

C’est dans la nature que l’on peut se ressourcer.

2  Ce sport se partage avec des amis,  et si on le désire  avec la famille.

Ce Sport est praticable par presque tous puisqu’il y a très peu de contre-indications.

3  Le Golf favorise la convivialité.

GOLF

Photo de Bfi Business Furniture Inc

Il réduit l’isolement, favorise les rencontres avec des personnes qui ont les mêmes affinités.

Or qu’y a-t-il de plus agréable que de pratiquer un sport bénéfique pour la santé dans la nature avec des gens que l’on aime et que l’on apprécie !

De plus la pratique du golf n’oppose pas des adversaires mais réunit des partenaires dans un bon état d’esprit.

C’est le fair-play britannique par excellence.

4   Jouer au golf permet de  S’oxygéner.

S’oxygéner est capital. Remplir nos poumons de chlorophylle et respirer les bonnes odeurs de la terre et de la végétation participent à rester zen ce dont nous avons besoin pour nous sentir bien.

Cette auto-dépollution va nous être bénéfique pour notre bien-être et va rejaillir sur notre entourage.

5  C’est une Coupure totale avec la vie de tous les jours.

La pratique du golf permet de s’évader. C’est un sport captivant.

S’impliquer dans une partie, c’est obligatoirement oublier pendant ce temps-là toute préoccupation de la vie quotidienne.

 

Les  bienfaits psychologiques sont donc nombreux :

Jouer une partie de golf, c’est obligatoirement se mettre dans une bulle à l’écart de ses ennuis quotidiens.  C’est la connexion avec la nature, le calme, les oiseaux qui chantent et si en plus le soleil brille …!

C’est un élixir de jouvence !

Les bénéfices sont multiples et reconnus :

Evasion,  on se crée une bulle de bien-être,

Contact avec la nature  loin du bruit,

Contact avec les autres,

Effet anti –stress,

Maîtrise de soi.

 

Vous l’avez compris le golf est un excellent sport complet

Alors avant de vous y lancer,

Quelques conseils pratiques :

  –  Le choix du matériel :

golf

Photo de Krzysztof Urbanowicz.

  •   Les clubs ( crosse pour frapper la balle )

Il y a en a de différentes longueurs, de différents poids et inclinaisons. Les matériaux proposés sont aussi très différents.

  • L’équipement vestimentaire :

Il est bien entendu fonction de la saison et de la température. Il ne faut avoir ni trop chaud ni froid.

Dans tous les cas il doit rester ample et confortable n’entravant pas le mouvement

  • Les chaussures :

Un parcours de 9 trous équivaut à une marche d’environ 4 km,

Un parcours de 18 trous est l’équivalent d’une marche de 9 à 10 km.

Il est donc indispensable d’avoir de bonnes chaussures de marche confortables.

Du fait du terrain, les semelles seront munies de picots.

 

Il est important de préciser que les clubs mettent à la disposition tout le matériel nécessaire sous la forme de prêt gratuit ou de location.

Il est donc inutile dans les débuts de se précipiter dans les boutiques pour acheter du matériel. Cela peut attendre un peu  …

 –  Autres conseils :

  • Prévoir de s’hydrater et de manger correctement :

Un parcours de golf dure plusieurs heures. Il faut donc penser aux règles de base : boire et manger suffisamment pour éviter la déshydratation et les hypoglycémies qui peuvent être à l’origine de mal-être.

Un cerveau efficace a besoin d’un corps sain.

 

Pathologies liées à la pratique du golf :

Elles sont rares mais

Comme tout sport, afin d’éviter tout désagrément il est indispensable d’apprendre correctement à le pratiquer.

La plupart des pathologies sont la résultante

Soit d’un manque d’échauffement préalable

Soit la conséquence de la répétition de mauvais gestes d’où la nécessité de

  • L’ECHAUFFEMENT

Avant chaque parcours il est indispensable de préparer le corps.

Il faut s’échauffer, faire des étirements, des assouplissements des épaules, des bras,

Mobiliser la colonne vertébrale et préparer les abdominaux.

Il est recommandé de faire les mouvements sans le club pour préparer le corps.

Cet échauffement va permettre d’augmenter la température corporelle et de mettre tous les sens en alerte.

  • L’IMPORTANCE DE PRENDRE DES COURS  pour bien faire les gestes.

C’est la répétition de mauvais gestes qui entraîne des pathologies !

Les mouvements dans la pratique du golf ne sont pas innés. Il est capital de prendre des cours pour acquérir le bon geste et ainsi protéger et respecter son corps.

 

Il y a deux sortes de pathologies. 

  • Les pathologies traumatiques

très rares.

       –  liées à la marche :

  • Entorse de la cheville  d’où l’importance de bonnes chaussures adaptées
  • Fracture en cas de chute

       –  liées au matériel

  • Traumatisme provoqué par une balle

 

Mais la pathologie la plus fréquente est

  • la pathologie micro-traumatique

   liée à la répétition d’un mauvais geste du swing

De nombreux joueurs jouent 300 à 500 balles par jour. Il est évident que si le geste est mal fait cela va occasionner des complications.

les plus fréquentes sont :

  • des problèmes d’épaule, des tendinites dues aux mouvements très larges pour les 2 épaules,
  • des tendinites du poignet,
  • des tendinites du coude   » le golf elbow « 

cousin du tennis elbow bien connu. Il s’agit

Soit d’une épitrochléite,  tendinite avec douleur au niveau de la partie interne du coude

Soit d’une épicondylite, tendinite avec douleur au niveau de la partie externe du coude en relation avec la répétition d’un mauvais geste

  • douleurs au niveau de la colonne vertébrale
  • problèmes musculaires essentiellement au niveau des muscles obliques, les abdominaux étant très sollicités par les rotations du tronc

Les contre-indications.

Les contre-indications sont très rares.

Ce sont les affections sévères cardiaques, respiratoires et articulaires qui interdisent la marche ou les mouvements des bras.

Ce sport n’entraîne pas une grosse dépense énergétique et n’expose pas à des risques traumatiques majeurs.

Certains problèmes de dos peuvent être des contre-indications temporaires.

 

SURTOUT  il faut savoir     ECOUTER   et   RESPECTER    son corps  !!

Vous aurez compris que ce sport est excellent pour la santé PHYSIQUE et MORALE

BOUGEZ – RESPIREZ – VIVEZ PLEINEMENT

C’est la devise de ce blog et cela n’a jamais été aussi vrai !!

 

Cet article vous a plu, 

cliquez sur  j’aime  et  partagez-le  avec vos amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *